On connaissait les « phobiques administratifs », voici les victimes de « l’illectronisme ». Ainsi, une part significative des Français renonce à accomplir certaines tâches, et notamment ses démarches administratives en ligne, faute de se sentir suffisamment à l’aise sur Internet. Conséquence, un « isolement numérique » handicapant dans notre société hyperconnectée.

Qu’est-ce que l’illectronisme ?

La notion d’« illectronisme » est une contraction entre illettrisme et électronique. Le néologisme transpose la notion d’illettrisme dans le domaine de l’information électronique. La définition du concept a été donnée par Elisabeth Noël, de l’École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques : l’illectronisme correspond à « un manque de connaissance des clés nécessaires à l’utilisation des ressources numériques ». L’illectronisme est donc désormais le terme retenu pour nommer l’illettrisme numérique, c’est à dire la difficulté à utiliser internet dans la vie de tous les jours. Le phénomène n’est pas anecdotique : il concerne un quart des Français.

On peut recenser deux types de difficultés éprouvées au niveau de la lecture et de l’accès aux ressources électroniques : celles qui sont liées à la pratique et à la manipulation de ces nouveaux outils et celles qui sont liées au contenu et à la vérification des informations véhiculées.

 

Les actions des CTRC et SRA : une enquête, un outil mémo et des séances d’informations dans les régions

Les Centre techniques régionaux de la consommation (CTRC) et Structures régionales assimilées (SRA) se sont saisi de cette thématique et déploient, avec les associations de défense des consommateurs et des locataires adhérentes, différents outils et actions. Leur approche privilégie l’angle « éducation et sensibilisation et droits des consommateurs »  dans l’objectif de faciliter l’utilisation des services numériques, et non l’usage technique des outils numériques.

 

Une enquête pour tous

Dans ce cadre, une enquête a été proposée à l’initiative du CTRC Bourgogne-Franche-Comté puis relayée par l’ensemble des CTRC et SRA via leurs outils propres ou via l’action des associations de défense des consommateurs adhérentes des CTRC et SRA (présence sur les foires et salons, animations et interventions diverses). Cette enquête vise à compléter les informations sur l’usage du numérique par les personnes interrogées.

Vous pouvez répondre à cette enquête jusqu’au 30 novembre 2019 en ligne ci-après ou en transmettant le questionnaire complété par mail ou voie postale à CTRC Bourgogne-Franche-Comté – Antenne de Dijon – 2 rue des Corroyeurs Boîte NN7 – 21000 DIJON CEDEX

►Télécharger le questionnaire illectronisme

ou► remplissez le en ligne

 

Un outil mémo

Des supports d’information adaptés à tous les consommateurs et/ou à un public spécifique ont également été conçus par les CTRC et SRA. En effet les acteurs tels que les bénévoles d’associations consommateurs, les agents de services locaux d’action sociale, ou encore les médiateurs mandatés par l’Etat ont constaté qu’il subsiste encore de nombreuses arnaques occasionnées par l’utilisation d’Internet, une absence de connaissance ou mal-connaissance de l’existence et de l’effet juridique d’une signature électronique, ou encore de documents formalisant un achat sur Internet et les documents administratifs au format numérique à conserver.

Ainsi, le CTRC Hauts-de-France a partagé la réalisation d’un outil mémo utilisable dans toutes les régions. Ce document rappelle quelques règles de prudence et de vigilance, parfois simplement de bon sens pour évoluer sereinement sur Internet.

Télécharger le mémo de prévention

 

Des interventions et ateliers

Enfin, chaque CTRC et SRA s’est organisé en 2019 pour proposer ateliers, interventions de manière régulière auprès du grand public et/ou des associations de défense des consommateurs. Quelques exemples :

  • En Occitanie, des formations ont été organisées sur les thèmes suivants :
    • «La lutte contre l’illectronisme par l’apprentissage des bonnes pratiques dans l’usage des nouvelles technologies», le 8 octobre 2019 à Toulouse, avec l’intervention d’un informaticien.
    • « L’inclusion numérique : qu’est-ce que c’est ? comment s’impliquer ? » le 4 novembre 2019 à Montpellier au siège des Ateliers Google. Deux ateliers numériques suivront cette séance d’information pour développer la visibilité et la communication des associations sur les axes «construire une stratégie pour les réseaux sociaux » et « créer du contenu sur les réseaux sociaux».
    • Retrouvez ces informations dans le Ctrc info Union Occitanie n°10.
  • En Provence-Alpes-Côte-D’azur :
    • Le questionnaire « illectronisme » a été distribué lors de la foire de Marseille du 20 au 30 septembre dernier ; une centaine de réponses y ont été obtenues à cette occasion
    • Une conférence a été organisée lors de ce même événement, en présence de M. Giusti, représentant du défenseur des droits et du Président du CTRC (photo PACA)
    • Une formation des formateurs Uniscité de PACA sera organisée le 28 novembre dans l’objectif de former, sur les questions d’illectronisme, 250 jeunes en service civique dans la région
    • De manière plus spécifique vers les séniors et leurs aidants familiaux ou salariés, différentes interventions sont planifiées courant novembre et décembre auprès de 3 CLICs du département du Var,
    • Un temps de vulgarisation et d’échanges dans le centre social « La Solitude » dans les quartiers nord de Marseille, avec les personnes fréquentant ce lieu.
    • Enfin, en anticipation de 2020, avec la Mce Bretagne, un module de formation est en cours de construction. Il sera partagé avec tous les CTRC dès finalisation.
  • Dans les Hauts-de-France, une semaine de sensibilisation à l’illectronisme sera proposée par l’Union Régionale des Organisations de Consommateurs (CTRC Hauts de France) et les associations de défense des consommateurs adhérentes. Voir le flyer d’information pour plus de renseignements.


Retrouvez toutes les informations sur ces événements et les actualités des CTRC et SRA sur leurs pages Internet respectives dont vous trouverez les adresses sur les pages « CTRC en région »